top of page
mobile4.jpg

X-Pression

Ce projet est ouvert aux jeunes filles de 5e et de 6e année du primaire.

Ce projet est soutenu par la  Direction régionale de la santé publique (DRSP) – Mesure 4.2 : Milieux de vie favorables- Jeunesse. Il offre des ateliers de danse et de discussions au sein du Centre communautaire Petite-Côte après les heures de classe.

Mask Group 60.jpg

X-Pression

Ce projet est ouvert aux jeunes filles de 5e et de 6e année du primaire.

Ce projet est soutenu par la  Direction régionale de la santé publique (DRSP) – Mesure 4.2 : Milieux de vie favorables- Jeunesse. Il offre des ateliers de danse et de discussions au sein du Centre communautaire Petite-Côte après les heures de classe.

C'est quoi ?

  • Il s'agit d'un de danse combiné à un atelier de discussion et de sensibilisation. En 2023, nous avons pu inviter une danseuse professionnelle de Bollywood et une danses professionnelle de Krump.

  • Les ateliers ont lieu de manière hebdomadaire chaque lundi au Centre communautaire Petite-Côte.

Objectifs
& impacts

  • Favoriser la valorisation, l’affirmation de soi et l’aisance à demander de l’aide.

  • Développer l’esprit critique envers des situations vécues par les jeunes (intimidation, conflit, utilisation des médias sociaux, etc.).

  • Acquérir des aptitudes de résolution de problèmes et de fonctionnement social afin de faire face à différentes situations.

  • Sensibiliser les participantes sur leur propre comportement et leur pouvoir d’agir.

  • Favoriser une transition harmonieuse à l’école secondaire.

Les parents

« Plus confiance en elle, meilleure connaissance des enjeux d’une pré-ado, moins de stress face à tout ce qu’on entend des écoles  secondaires. »

 

« S'exprimer, socialiser, parler dans un cadre sécuritaire de sujets délicats. Très pertinent comme atelier. »

« Je sais plus de choses pour mon entrée au secondaire. Je peux donner mon avis sans être jugée et poser des questions que je n'ose pas poser à la maison. »

« Grâce à la danse, j'ai pris confiance en moi et en mon corps. »

Les intervenant.e.s

« L’évolution de chacune à travers cet exercice fut marquante. La danse est en excellent moyen de s’exprimer et bouger afin de libérer ses tensions et se connecter à ses émotions. »

« Cette liberté d’expression fut très bénéfique pour les filles plus timides et renfermées. L’évolution à l’aisance et la participation sont marquantes tout au long des dix ateliers. »

bottom of page